Que manger pour être au top au travail ?

February 9, 2018


Sans neurotransmetteurs (messagers chimiques de notre cerveau) il n'y aurait ni mémoire, ni émotions. Il existe des dizaines de ces messagers chimiques du cerveau, mais certains sont particulièrement importants pour rythmer notre journée. Ce qui est intéressant, c'est qu'ils peuvent être modulés par l'alimentation. Comme quoi, on est véritablement ce qu'on mange !!!
   

En effet la composition de notre ration alimentaire influence notre degré de concentration, de mémoire, d’excitation, d’agressivité, d’anxiété. Elle joue à ce titre un rôle des plus importants dans le fonctionnement de nos facultés psychiques.

Dans notre cerveau, la transmission des messages de neurone à neurone se fait par l’intermédiaire de neurotransmetteurs chimiques qui véhiculent nos émotions, nos pensées, nos sentiments et sont responsables de notre comportement.

Ces neurotransmetteurs, ou neuromédiateurs, sont synthétisés à partir des éléments contenus dans des précurseurs qui ne sont autres que nos aliments. Et plus précisément à partir des acides aminés issus des protéines.
Pour celui qui travaille et qui souhaite rester »opérationnel » toute la journée, il y a un certain nombre de règles à respecter !


Au petit déjeuner
Pour attaquer la journée, nous avons besoin de messagers bien particuliers : adrénaline et nor adrénaline qui permettent une mobilisation maximale de l’énergie pour la fuite ou la lutte et qui sont synthétisés dans notre organisme à partir d’un acide aminé appelé tyrosine. Celui-ci est apporté par des protéines au petit-déjeuner avec des produits laitiers, des œufs (1 à 2 œufs) coque ou mollet, 30g de fromage de chèvre ou de brebis ou 1 yaourt (soja, coco, chanvre chèvre, brebis), du jambon, magret de canard séché, blanc de volaille, des aliments riches en protéines végétales, si besoin sous forme de poudre (amandes, chia, chanvre, pois, soja, riz).
Et pourquoi pas du poisson ?

Cela ne signifie pas que vous devez renoncer complètement à vos tartines de beurre et confiture, mais le petit déjeuner doit au final comporter plus de protéines que de glucides (limitez le sucre dans votre thé-café et surtout pas de jus de fruits mais un fruit entier ou salade de fruits à la rigueur) : clarté intellectuelle assurée pour toute la matinée et sans petit "coup de pompe" à 11h…


Au déjeuner de midi
Une prédominance de protéines : rechargez les accus, mais pas n’importe comment. Ne zappez pas l’entrée de crudités assaisonnées d’une vinaigrette où l’huile va apporter les acides gras indispensables (rapport oméga 3/6 inférieur à 4) au bon fonctionnement du cerveau (idéal : mélange olive/colza) + 1 portion de protéines (pourquoi pas un poisson gras pour sa richesse en acides gras oméga 3 justement !) + 1 assiette remplie au 2/3 de légumes pour 1/3 de féculents .

Et surtout pas de dessert ! Car le sucre fait dormir en favorisant le passage dans le cerveau du tryptophane précurseur de la sérotonine, messager du calme de la détente et de l’endormissement…..Sieste inévitable !! 

Conseil d’administration en vue ? Limitez donc les sucres à index glycémique élevé (rapides) au moment du déjeuner…

 

Au diner
Un repas du soir à prédominance végétarienne, pour favoriser une bonne nuit de sommeil, c’est en effet les glucides qui doivent prédominer dans votre repas : légumes (potage en hiver) et légumineuses ou produits céréaliers complets ou galettes végétales. Yaourt végétal (soja, coco, chanvre) ou à base de lait de chèvre ou brebis en dessert.
Pas de côte de bœuf le soir sinon nuit blanche assurée !!


Comment faire un Magret séché ?
 
Ingrédients: 

- 1 Magret de canard
- 1 Kg Sel de guérande
- Poivre


Instructions :
1/ Prenez un beau magret, de très bonne qualité
2/ Enlevez l'excédent de gras qui dépasse de la chair
3/ Remplissez un saladier avec la moitié du sel et posez le magret dessus
4/ Recouvrez de sel et tassez
5/ Recouvrez d'un torchon et laissez 24h
6/ Au bout de 24h, rincez le magret à l'eau froide et épongez-le avec du papier absorbant. Il a déjà bien séché.
7/ Recouvrez-le très généreusement de poivre sur toutes les faces, pour le goût mais aussi pour les propriétés antiseptiques du poivre
8/ Emballez le magret dans un torchon propre, posez-le sur une assiette creuse (éventuellement en équilibre sur 2 couteaux plats afin que l'air circule bien en dessous)

9/ Laissez-le sécher 3 semaines minimum dans le bas du frigo

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

« Récré O’lé » : un aliment ultra-transformé, recommandé par le Nutriscore...

December 2, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

November 4, 2019

Please reload

Archives