Testez le « Pipi du dragon » !

February 13, 2018

 

Fiche d'identité

Le terme « gingembre » est dérivé du sanskrit shringavera, qui signifie « en forme du bois du cerf ». De là sont apparus le grec ziggiberis et le latin zingiber, puis « gingibre » en français, et finalement « gingembre », qui apparaît pour la première fois en 1256 dans un ouvrage écrit. 
 

C’est une racine au goût poivré surtout connue pour ses propriétés aphrodisiaques. Mais il est aussi anti-inflammatoire (douleurs articulaires et musculaires), efficace contre les nausées, les dyspepsies et le mal des transports (sirotez du thé au gingembre ou mâchez-en un petit morceau cru et pelé). 
 

Il est très riche en antioxydants, or les antioxydants sont des composés qui protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres. Ces derniers sont des molécules très réactives qui seraient impliquées dans le développement des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement. Une quarantaine de composés antioxydants ont été découverts dans le gingembre ! Certains d’entre eux seraient résistants à la chaleur et pourraient même être libérés durant la cuisson, ce qui pourrait expliquer l’augmentation de l’activité antioxydante du gingembre cuit.
 

Le gingembre apaise également les maux de gorge causés par les rhumes et la grippe en raison de ses propriétés antivirales. Il aide aussi la toux car c’est un expectorant efficace. 
 

Attention !

Si vous êtes diabétique : la poudre de gingembre réduit les niveaux de sucre dans le sang chez les personnes atteintes de diabète de type 2. Surveillez donc attentivement votre taux de sucre et consultez votre médecin pour savoir si le gingembre peut interagir avec vos médicaments, surtout si vous êtes sous insuline.
Si vous prenez déjà des anticoagulants ou avant une intervention chirurgicale, attention aux propriétés anti-coagulantes du gingembre. 
 

Aujourd'hui, c'est surtout son rhizome qui est consommé sous de multiples formes : frais, séché, en poudre, en gélule, en tisane…

 

Recette du Pipi du dragon : boisson énergisante très puissante parfaite pour éradiquer un rhume qui traîne et faire le plein d’énergie au cœur de l’hiver !

 

Ingrédients :

- 1300 grammes de citron (vitamine C + antioxydants, antiseptique, antiviral)

- 200 grammes de gingembre (antiviral + antioxydant)

- 100 grammes de curcuma (anti inflammatoire, antioxydant)

- 1 piment vert (facultatif)

 

Instructions :

1/ Passez le tout au blender ou à l’extracteur (en ayant pris soin d’ôter l’écorce des citrons), ou à l’ancienne, utilisez une râpe et un presse-agrumes.

2/ Filtrez au besoin avec un chinois et voici votre pipi du dragon.

3/ Versez-en un soupçon, recouvrez d’eau bien chaude, buvez d’une traite.


Cette boisson peut également être dégustée au cœur de l’été. Pour la version rafraîchissante, agrémentez simplement le liquide de glaçons.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

« Récré O’lé » : un aliment ultra-transformé, recommandé par le Nutriscore...

December 2, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

November 4, 2019

Please reload

Archives