La verveine, le partenaire détente

May 29, 2018

La verveine appartient à la famille des verbénacées. C'est une plante herbacée annuelle, de 30 à 70 cm de haut, aux tiges velues, dressées et ramifiées. Les feuilles oblongues sont découpées en lobes dentelés.

 

La verveine officinale est originaire des prairies européennes et répandue également en Asie et en Afrique. Considérée comme une plante médicinale depuis l'Antiquité, elle fut utilisée tant par les Celtes que les Romains comme une plante magique, d'où son nom d'herbe aux sorciers, utilisée alors comme philtre d'amour, porte-bonheur ou pour lutter contre le mauvais œil. Elle servait aussi à jeter ou lever des sorts. La verveine officinale fut une plante médicinale très appréciée au cours des siècles, jusqu'à l'apparition des médicaments de synthèse.

 

La verveine citronnelle, facile à cultiver en pot ou au jardin en climat méditerranéen, est utilisée en infusion dans la médecine traditionnelle. C’est une plante originaire d’Amérique du Sud qui a été introduite en Europe au 17ème siècle. Elle est utilisée pour ses vertus médicinales mais aussi pour la cuisine. La plante libère une odeur citronnée lorsque l’on touche ses feuilles. Elle forme un buisson qui peut atteindre 2 à 3 mètres de haut, avec des fleurs blanches.

En cuisine, on ajoute ses feuilles pour assaisonner des plats de volaille, de poissons, pour des salades, sorbets ou des boissons.

 

Il n’existe à ce jour aucune étude scientifique d’envergure corroborant les vertus médicinales de la verveine rapportées jusqu’ici.

 

Plusieurs études réalisées in vitro ou chez l’animal indiquent toutefois que la verveine possède de nombreuses propriétés : antibactériennes, antifongiques, anti-inflammatoires, antioxydantes, anti-nociceptives… attribuables aux nombreux ingrédients actifs présents dans la plante fleurie (flavonoïdes, acides phénols, tanins, saponines, citral, terpénoïdes).

 

Les bienfaits de la verveine

 

La verveine officinale est connue pour faciliter la digestion, pour ses propriétés anti-inflammatoires et légèrement sédatives. Cette variété possède des capacités fébrifuges (soit qui lutte contre la fièvre). Elle permet également de soulager les rhumatismes ou les douleurs à la suite de chocs ou de coups.

 

Pour ce qui est de la verveine odorante, elle agit essentiellement sur la nervosité et les troubles gastro-intestinaux. Elle apaise la tension nerveuse et permet une action régénératrice des nerfs. La verveine odorante est recommandée pour soulager les maladies des reins et du foie.

Astuce : la verveine, le partenaire détente. Pour une relaxation maximale, mettre quelques feuilles de verveine dans l'eau de son bain ; ça détend la peau, le corps… et l'esprit !

 

Comment cuisiner et déguster la verveine ?

 

La verveine officinale se déguste essentiellement en infusion, cependant, on l'utilise dans la composition d'huiles essentielles et autres cosmétiques ainsi que pour la décoration.

 

La verveine odorante s'emploie aussi en infusion, mais tient une plus grande place dans la gastronomie actuelle. Ce rôle privilégié est dû à son délicieux parfum citronné. Elle est utilisée séchée ou fraîche. On la retrouve dans des salades de fruits et desserts. Elle parfume les plats exotiques, les volailles et poissons, les sauces, les marinades, les glaces, les entremets et les crèmes. La verveine odorante est aussi le principal ingrédient qui rentre dans la composition de la fameuse "Verveine du Velay", en Auvergne depuis 1853. Ce breuvage se déguste pur sur des glaçons ou en cocktail.

 

 

Une recette de saison : Fraises au sirop de verveine et ricotta (recette du gourmet)

 

Ingrédients :

* 500 g de fraises (type Clery ou Ciflorette)

* 30 cl de vin blanc moelleux

* 80 g de sucre en poudre

* 10 cl de crème liquide

* 20 g de miel liquide

* 3 tiges de verveine

* 200 g de ricotta

* 20 g de sucre glace

 

Préparation :

1/ Verser le vin, le sucre en poudre et la verveine dans une casserole. Porter à ébullition, couper le feu et laisser infuser.

2/ Dans un saladier, mélanger le miel et la ricotta ensemble.

3/ Verser le sucre glace et la crème liquide dans un saladier ou dans le bol d'un robot. Monter en chantilly à l'aide d'un batteur manuel ou électrique.

4/ Incorporer la crème montée à la ricotta délicatement.

5/ Filtrer le sirop afin de ne plus avoir de feuilles de verveine.

6/ Laver et équeuter les fraises et les couper en 2 ou en 4. Servir dans des assiettes creuses : disposer les fraises, verser le sirop et déposer une quenelle de ricotta à l'aide de 2 cuillères.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

1 aliment sur 7 jeté avant la vente... et si on arrêtait ?

January 20, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives