Le diabète, kesako ?

August 27, 2018

Le diabète correspond à un excès de sucre dans le sang. L'organisme ne parvient pas à réguler convenablement son principal "carburant" : le glucose. Quand ce taux dépasse 1,10 g à jeûn, on parle d'hyperglycémie. Quand cette hyperglycémie est persistante et qu'elle dépasse 1,26 g, on parle de diabète.

 

425 millions de personnes sont atteintes du diabète dans le monde d’après la Fédération internationale du diabète. Celle-ci qualifie le phénomène de véritable pandémie, car la progression est considérable. Ainsi, l’OMS prévoit 622 millions de diabétiques d’ici 2040.

1 personne meurt du diabète toutes les 6 secondes dans le monde, soit plus que le sida, la tuberculose et la malaria.

 

Le diabète de type 2 apparaît surtout chez des personnes en surpoids après 40 ans. Il est dû à une résistance du corps à l’insuline, cette hormone ne parvenant plus à faire rentrer le sucre dans les cellules. L'insulinorésistance (diabète de type 2)  touche plus de 90% des diabétiques.

Le diabète insulino-dépendant (DID) dit "diabète de type 1" concerne environ 10 % des diabétiques.

Seulement la moitié des malades atteints sont diagnostiqués à l'heure actuelle, et parmi ces derniers seulement 50% ont accès à des traitements.

 

Parmi les causes du diabète, il y a toujours les facteurs de prédisposition (gènes, antécédents familiaux, etc.). Bien sûr, le vieillissement de la population, le dépistage précoce et l'amélioration de l'espérance de vie des personnes traitées augmentent mécaniquement les chiffres.

Mais ce sont surtout des facteurs sociaux et environnementaux c’est-à-dire liés à nos modes de vie qui expliquent cet accroissement constant : surpoids, obésité, manque d'activité physique, sédentarité constituent les principales causes du diabète en France.

 

C'est une maladie dont on ne guérit pas et qui, lorsqu'elle est mal prise en charge, peut entraîner des complications graves. Le plus malin n’est-il alors pas de s’en protéger ?

 


Voici quelques conseils…

 

1- Avoir une activité physique régulière

De nombreuses études se sont penchées sur l'impact du sport en prévention du diabète de type 2 ou pour améliorer son traitement. En prévention, l'activité physique joue un rôle protecteur : plus vous bougez plus, votre risque de développer le diabète diminue. L'activité physique agit positivement d'une manière très simple : lorsque les muscles se contractent, ils captent le sucre présent dans le sang, les cellules deviennent plus sensibles à l'insuline, ce qui fatigue moins le pancréas. De plus l'activité physique a tendance à faire fondre les graisses viscérales qui favorisent l'inflammation dans l'organisme et aggravent la résistance à l'insuline.
Si vous êtes sédentaire et que vous souhaitez vous mettre au sport, commencez en douceur, l'activité physique est bénéfique même à faible dose. 

 

2- Perdre du poids

Le surpoids est mauvais pour la santé, en particulier pour le risque de diabète. Mais c'est surtout un type de graisses qui est dangereux : les graisses viscérales qui se situent en profondeur, entourant nos organes, à l'inverse des graisses sous-cutanées qui se trouvent sous la peau, masquant notre "tablette de chocolat". Ces cellules graisseuses ne sont pas inertes et participent à la régulation de nos hormones et des mécanismes inflammatoires, elles augmenteraient ainsi notre risque de diabète (2). Certains aliments influencent particulièrement le stockage des graisses viscérales, c'est le cas des aliments à index glycémique élevé.

 

3- Diminuer donc l'index et la charge glycémique de votre alimentation

Adoptez la consommation d'aliments à index glycémique bas et avec une charge glycémique faible pour se protéger du diabète. L'index glycémique et la charge glycémique sont deux notions qui permettent de connaître l'impact d'un aliment sur le taux de sucre sanguin. En effet, et contre toute attente, certains aliments courants comme la baguette de pain traditionnelle sont digérés très rapidement et provoquent une forte production d'insuline, pouvant favoriser à terme le développement du diabète de type 2.

Les légumineuses, comme les lentilles par exemple, ont un index glycémique bas mais si vous en consommez plusieurs assiettes, la charge glycémique va finir par être trop importante. Pour tout comprendre et bien choisir vos glucides, consultez les articles de Jennie Brand Miller.

 

4- Varier les fruits et légumes

Consommer 6 portions de fruits et légumes chaque jour pourrait réduire le risque de diabète de type 2 de 21% comparativement à ceux qui n'en consomment que 2 portions. Mais parmi les gros mangeurs de fruits et légumes, ceux qui choisissent d'en consommer une grande variété voient leur risque diminuer encore de 19% ! L'explication provient probablement des composés antioxydants (vitamines, polyphénols) qui sont présents de manière très distinctes selon les végétaux. Une grande variété est donc synonyme d'apports intéressants plus nombreux.

 

5- Manger du poisson

De nombreux chercheurs estiment que l'inflammation joue un rôle important dans l'apparition du diabète. Protéger son organisme d'une inflammation excessive serait donc un moyen efficace de diminuer son risque de diabète de type 2. L'analyse des études les plus récentes montre que plus on consomme de poissons ou d'acides gras oméga-3, moins on est touché par le diabète. Cette protection sera particulièrement marquée si vous y ajoutez les mesures préventives précédentes.

Les petits poissons gras plus intéressants et moins pollués : maquereaux, sardines, anchois, harengs, truites saumonées.

 

6- Manger lentement

De petites études ont pu mettre en évidence que les personnes qui mangent vite ont plus de risque de développer un diabète que les autres. La raison est simple : en mangeant vite, les aliments sont digérés plus rapidement et perturbent plus la glycémie. D'autres hypothèses sont également évoquées : en mangeant trop rapidement, nous perturbons les hormones de la satiété ce qui nous pousse à manger plus et à terme à prendre du poids, favorisant l'inflammation et donc l'apparition du diabète.

 

7- Faire contrôler régulièrement sa glycémie...

 

Portez-vous bien !

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Ah ces salades en sachets...!

November 12, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

November 4, 2019

October 28, 2019

Please reload

Archives