Connaissez-vous la mélisse ?

August 28, 2018

La mélisse officinale (Melissa officinalis) est une plante herbacée vivace de la famille des Lamiacées. Son nom vient du grec melissophullon, qui signifie « feuille à abeilles ».

On l'appelle aussi « mélisse citronnelle » ou simplement « citronnelle », à ne pas confondre avec la citronnelle utilisée en cuisine asiatique.

 

Plante vivace à port buissonnant, haute de 30 à 80 cm, à tiges dressées à section carrée, la mélisse a des petites feuilles ovales gaufrées et dentelées qui exhalent un parfum doux et citronné quand on les froisse.

 

Les fleurs blanches ou roses peuvent éclore de juin à septembre. Elles ont une corolle longue de 12 mm, à deux lèvres et sont insérées à l'aisselle des feuilles. Leur calice en forme de cloche dégage un nectar apprécié des abeilles. Cette plante est donc naturellement mellifère et produit un nectar que les abeilles récoltent pour le transformer en miel.

Elle entre également dans la recette de certains attire-essaim…

 

 

Le saviez-vous ?

 

Autrefois en Corse, et probablement ailleurs, certains apiculteurs se contentaient de la cueillir au bord des fossés et de frotter l'intérieur d'une ruche avec la plante fraîche juste au moment de la capture de l'essaim, pour inciter celui-ci à adopter son nouveau logis.

 

 

Zoom sur ses propriétés

 

Les feuilles de la mélisse sont utilisées depuis l’Antiquité pour leurs propriétés apaisantes sur les systèmes digestif (maux de ventre, colites spasmodiques) et nerveux. Le mérite en revient probablement à l’action combinée de plusieurs substances, dont l’acide rosmarinique anti-inflammatoire, antibactérien et aux légers effets antiallergiques, et le citronellal antiseptique.

 

La mélisse officinale a remporté un succès en France à partir du XVIIe siècle. C'est l'époque où les Carmes ont mis au point la fameuse eau de mélisse, qui soulageait les dames de la cour du Roi-Soleil sujettes à des malaises nerveux. Même le cardinal de Richelieu gardait à portée de main son flacon pour soigner ses migraines.

Elle était très appréciée au XIXe siècle pour ses propriétés digestives et infusée, elle offre une tisane apaisante.

 

Les polyphénols de la mélisse sont antiviraux : contre l'herpès qui produit des vésicules blanchâtres, une infusion appliquée régulièrement sur les lésions aiderait à éliminer les éruptions en quelques jours et à réduire la fréquence d'apparition. En application locale, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande la mélisse dans le traitement de l’herpès labial pour en diminuer les symptômes et accélérer la cicatrisation des petites lésions. Elle s’avère plus efficace sous forme de crème ou d’huile essentielle (aromathérapie) grâce à la présence en grande quantité de citral aux propriétés antivirales et antioxydantes.

 

 

Le saviez-vous ? (bis :-))

 

La mélisse sert, avec d’autres plantes, à la fabrication de la bénédictine et de la chartreuse, des liqueurs alcoolisées créées vers la fin du Moyen-Âge et à la Renaissance dans des monastères français. On les appelait alors élixirs, élixirs de longue vie ou liqueurs de santé. On connaît également l’Eau de mélisse des Carmes, créée en 1611 par les religieux du Carmel de la rue Vaugirard à Paris. Elle est fabriquée aujourd’hui par un laboratoire pharmaceutique français suivant la recette originale dont on a préservé le secret jusqu’à ce jour…

 

 

La mélisse en cuisine

 

Prioritairement consommée en tisane, la mélisse est souvent oubliée en cuisine alors que ses subtiles notes de fraîcheur, entre menthe et citron, en font une aromatique de choix. Invitez-la de l’apéritif au dessert et profitez ainsi de ses propriétés digestives et toniques.

 

Récoltées entre juillet et septembre, les feuilles de mélisse parfument viandes et poissons, potages et salades de crudités. Côté sucré, elle est utilisée dans les entremets, compotes et fruits pochés.

 

Au printemps, les jeunes feuilles sont délicieuses mélangées à la laitue ou aux carottes râpées (les ciseler pour éviter que leur texture légèrement râpeuse ne heurte le palais).
Quelques feuilles de mélisse parfument les volailles, les champignons, les potages, les farces. Elles relèvent les viandes blanches et les poissons.

Elle est utilisée en pâtisserie, dans les gâteaux et les entremets à base d'orange ou de citron. 
 

La mélisse donne un parfum délicieux au vinaigre : laisser macérer la plante une dizaine de jours, filtrer et remettre en bouteille.

 

 

Cheese cake à la mélisse et au fromage de chèvre frais


Ingrédients

* 200 g de fromage de chèvre frais ou à défaut du fromage blanc bien égoutté

* 150 g de crème fraîche

* 100 g de sucre en poudre

* 75 g de beurre

* 3 œufs

 *du zeste de citron

* 1 bouquet de mélisse

 

Préparation

1/ Préchauffer le four à 160°C.
2/ Dans un saladier, fouetter les jaunes d’œuf avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
3/ Ajouter le fromage de chèvre frais, la crème et les zestes de citron, et mélanger.

4/ Incorporer le beurre fondu et enfin, les blancs battus en neige et la mélisse hachée.
5/ Verser la préparation dans un plat beurré et faire cuire 50 minutes.

 

 

Gelée de mélisse

 

Ingrédients pour 2 pots

* 30 g de mélisse séchée non traitée du jardin ou bio

* 100 g de sirop d'agave bio

* le jus d'un citron bio

* 2 g d'agar-agar

* 600 ml d'eau de source

 

Préparation 

1/ Faire bouillir l'eau dans une casserole, éteindre le feu et jeter les feuilles de mélisse séchées. Les laisser infuser une bonne 1/2 heure.

2/ Filtrer, remettre le jus obtenu dans la casserole et ajouter le sirop d'agave, l'agar-agar et le jus de citron filtré pour ôter les éventuels résidus de pulpe.

3/ Mettre le tout à bouillir 1 minute toute en remuant.

4/ Verser directement en pots et fermer les couvercles.

5/ Laisser complètement refroidir avant dégustation.

 

Cette gelée est encore meilleure à la sortie du frigo !

 

NB : Le sirop d’agave est du sucre, certes mais compte-tenu de son fort pouvoir sucrant, on se contente de 100 g au lieu des 600 g de sucre normalement requis dans cette recette !

 

A déguster de bon matin à la sortie du réfrigérateur (ou elle se conserve très bien même après ouverture) sur une bonne tranche de pain complet ou aux graines :-)

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Ah ces salades en sachets...!

November 12, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

November 4, 2019

October 28, 2019

Please reload

Archives