Le basilic, une herbe sacrée aux 1000 vertus médicinales

September 4, 2018

Le Basilic ou Basilic romain est une espèce de plante herbacée de la famille des Lamiacées, comme la menthe, le romarin ou le thym, cultivée uniquement l’été (en pleine terre ou en pot) comme plante aromatique et condimentaire. Cette plante annuelle mesure entre 30 et 90 cm de haut, possède une tige rameuse qui porte de petites feuilles ovales et exhale un parfum de muscade, d’anis et de girofle.

 

Une herbe sacrée


Originaire d'Inde, le basilic était déjà considéré, il y a 4 millénaires, comme une herbe sacrée, offerte aux divinités Vishnou et Krishna. Il a ensuite conquis l'Asie et l'Égypte. Il entrait d'ailleurs dans le processus de momification, car les Égyptiens lui découvrirent très tôt des propriétés antibactériennes et de conservation. Par la suite, il est arrivé en Grèce et à Rome. Récolté par le basileus (souverain) selon des rites mystérieux, c'était une herbe royale et un symbole de fertilité. Là, on se mit aussi à l'utiliser comme ornement, en cuisine mais surtout en pharmacopée.


Le saviez-vous ?

Le terme « basilic », qui est apparu dans la langue française en 1120, désignait à l'origine un serpent mythique dont le regard pouvait tuer, à moins qu'on ne l'ait aperçu le premier. Le mot vient du bas latin « basilicum » qui l'a emprunté au grec « basilikos » qui signifie « petit roi ». Ce n'est qu'en 1398 qu'on a commencé à l'employer pour désigner l'aromate, possiblement parce que, selon certains, son arôme est tel, qu'il peut figurer sur la table des rois, ou qu'il faisait traditionnellement partie d'un onguent ou d'un médicament magistral.


On le trouve également sous plusieurs autres noms :
- herbe royale
- oranger des savetiers
- herbe aux sauces
- pistou (ce dernier mot d'origine provençale signifiant « broyer, piler », tout comme pesto d'ailleurs, son équivalent italien)

Il en existe plus de 150 variétés. Cultivé sous serre, cette herbe est disponible toute l'année mais, amatrice de climats tropicaux, c'est en été qu'elle pousse spontanément et qu'elle est le plus riche en arôme. N'hésitez pas, la saison venue, à en faire pousser sur votre balcon, à l'abri du vent et du froid, pour profiter de ses jolies fleurs blanches et de son odeur enivrante.

Le basilic se déguste pendant les mois de juin, juillet et août.



Quels sont ses atouts nutritionnels ?


Il fournit une quantité non négligeable de vitamine C, tonique, ainsi que de vitamine A, antioxydante, et B9. Par ailleurs, le basilic est une source très intéressante de calcium et de phosphore, des minéraux essentiels au bon développement du tissu osseux, mais aussi magnésium, manganèse, cuivre et fer.
 

Il contient aussi d'autres molécules intéressantes comme :

  • des terpénoïdes : carvone, cinéole (eucalyptol), fenchone, géraniol, linalool, myrcène, farnésol, acide ursolique, etc.

  • des composés phénoliques, des polyphénols : flavonoïdes (apigénine), anthocyanines.


De nos jours, on s’intéresse bien plus aux propriétés culinaires du basilic qu’à ses propriétés médicinales. Néanmoins…


 

Et du côté de ses propriétés médicinales ?

 

Réputé depuis des millénaires pour ses vertus thérapeutiques, notamment contre les verrues et la déprime, on lui en attribue encore aujourd'hui. Il est ainsi utilisé en infusion ou en décoction pour ses propriétés digestive, apéritive, laxative, tonique et fébrifuge. Il calme aussi efficacement les maux de gorge ainsi que la nervosité.


Enfin, sa richesse en camphre lui confère des vertus anti-rhume et antiseptique, puisqu'il dégage les voies respiratoires.
 

En gargarisme, il soulage les infections buccales et en cataplasme, les démangeaisons. Peut-être est-ce aussi la raison pour laquelle un pot de basilic posé sur le rebord de la fenêtre tient mouches et moustiques éloignés. Bon à savoir pour passer sereinement ses soirées estivales...

Les Hébreux l’utilisaient déjà comme antispasmodique quand Pline l’Ancien le recommanda contre l’épilepsie. Pour Dioscoride, il calmerait même la douleur des piqûres de scorpion !

 

Comment le conserver ?

Quelques jours seulement dans le bac à légumes du réfrigérateur, à l'abri dans un sac en plastique perforé. Il se garde plus longtemps immergé dans de l'huile (qu'il parfume délicatement). Une fois ciselé, on peut le congeler en le recouvrant d'eau dans un bac à glaçons : facile à doser et à décongeler.

Le basilic est d'ailleurs indispensable à la soupe au pistou et au pesto (basilic et ail hachés arrosés d'huile d'olive, pignons de pin et parmesan en plus pour la version italienne). 

C’est en été que la récolte du basilic s’effectue, au fil de l’eau, selon ses besoins. Feuilles et jeunes pousses sont utilisables. Vous pouvez donc congeler votre basilic ou le faire sécher mais sachez qu’il perdra de son parfum.



Comment le déguster ?

… C’est quasiment à volonté et comme vous l’aimez !
Très parfumé, le basilic donne une saveur sucrée et citronnée à de nombreux mets.

Les feuilles de basilic s'utilisent plutôt fraîches, dans les salades, les plats à base de tomate, les omelettes ou dans les pâtes.

Il sert aussi à la préparation du pistou ou de la sauce pesto.

Astuce : ajoutez-le toujours au dernier moment ! Car il perd une partie de son goût à la cuisson…



Recette de Tarte soleil au pesto


Ingrédients
* 2 Pâtes feuilletées
* 1 boîte de pesto (pas trop liquide)
* 60 gr de pignons
* 1 œuf

Réalisation

  1. Préchauffez le four à 180 °C (th.6).

  2. Déposez une pâte feuilletée sur du papier sulfurisé et tapissez-la avec du pesto. Veillez à laisser deux centimètres de bordure.

  3. Déposez 50 g de pignons sur le pesto (ou plus si vous êtes gourmands !).

  4. Humidifiez la bordure de la pâte à l'aide d'un pinceau humide.

  5. Couvrez avec la deuxième pâte feuilletée et soudez les deux pâtes en appuyant sur la bordure.

  6. A l'aide d'un pinceau, badigeonnez la pâte avec un œuf entier battu. Déposez un verre à eau au centre de la tarte.

  7. Découpez 16 bandes autour du verre en partant du centre vers l'extérieur.

  8. Enlevez le verre et réalisez les torsades en faisant 4 tours pour chacune.

  9. Disposez le reste des pignons sur les torsades au pesto et sur le centre.

  10. Faites cuire la tarte pendant 30-40 minutes. 

 

Et parce que c’est encore l’été, voici une recette de Sorbet citron au basilic !


Ingrédients (pour 4 personnes)
* 160 g de sucre
* 23 cl de jus de citron
* 21 cl d'eau
* 1 botte de basilic

Préparation

1. Commencez par réaliser un sirop, en versant l'eau et le sirop dans une casserole. Portez à ébullition.
2. Transvasez le sirop dans un plat et laissez refroidir complètement.
3. Une fois refroidi, versez le sirop dans un blender avec le jus de citron, le basilic et mixez.
4. Versez le mélange obtenu dans une sorbetière et laissez turbiner.
5. Servez avec de petits dés de pommes ou tel quel !

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Ah ces salades en sachets...!

November 12, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

November 4, 2019

October 28, 2019

Please reload

Archives