Je prépare mon bento "zéro défaut"

October 2, 2018

Les enfants ont repris le chemin de l’école et nous celui du bureau. Pas toujours facile de manger "nutritionnellement correct" quand on ne rentre pas déjeuner chez soi. Restauration collective peu diététique, bistrot du coin trop cher, sandwich avalé trop vite dans la rue ou au-dessus du clavier... ce n'est bon ni pour la santé, ni pour le porte-monnaie ! Alors pourquoi ne pas se mettre à la pratique du bento qui permet en outre, d’économiser du temps et de l’argent, et de réduire les déchets ?

 

Le bento (nom asiatique), lunch box (pour les anglophones), gamelle ou panier-repas (pour les Français), permet un repas nomade de qualité pour les amoureux de la liberté. On favorise le fait maison et du coup on maîtrise complètement le contenu de son repas que l’on dispose dans son coffret compartimenté.

 

1ère étape 

 

Le choisir sans perturbateurs endocriniens, donc aller de préférence vers un contenant en verre, inox ou bois. Le bento en plastique de haute qualité peut se concevoir, à la rigueur, quand on doit manger froid.

 

Sachez qu’il existe des lunch box électriques : uniques en leur genre, ces bentos incluent une résistance chauffante et permettent ainsi de chauffer le plat indépendamment des micro-ondes du bureau. Bien pratique lorsqu’on est nombreux !!!

 

Avantages du bento 

 

Il remplace avec bonheur le sandwich américain ou kebab avec pain/viande/frites et sauce... qu'on peut manger facilement sur le pouce pour un repas plus ludique, préparé avec des aliments sains et nutritifs à la maison.

 

Et maintenant, je mets quoi dans mon bento ?

       

* Des restes de la veille : il n'y a qu’à ouvrir son réfrigérateur et piocher dedans ! Un petit reste de blanquette, la purée de brocolis qui se transforme en croquettes, le pain sec qui se métamorphose en pain perdu salé ou sucré, le bout de poulet rôti qui devient un effiloché aux pommes et raisins secs sur un lit de choux-rouge, etc.

 

* Des aliments ou plats congelés par vous ou achetés tous faits

 

* Des aliments et plats préparés le jour même

 

Une question de couleurs

 

Le principe du bento, qu’il soit japonais, européen, vegan ou autre est de composer plusieurs petites portions de différentes préparations. Au final, on mange moins, mais on est tout aussi repu : le bento nous nourrit autant par les yeux et les papilles, que l’estomac. Donc pour rendre votre bento visuellement attractif, jouez sur les couleurs : par exemple, associez des légumes verts, oranges et violets avec du riz blanc, des œufs durs et du fromage.

 

 

Mais si emporter son repas le midi peut laisser penser qu'on se régalera de bons petits plats, bien souvent la réalité rattrape le rêve et transforme tout ça en salade de riz quotidienne… :-( 

Alors si vous êtes prêts à adopter ce type de restauration, rendez-vous la semaine prochaine pour quelques idées de recettes santé et sympas à mettre dans son bento !

A la prochaine !

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Ah ces salades en sachets...!

November 12, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

November 4, 2019

October 28, 2019

Please reload

Archives