Qui veut avoir la banane ?

November 27, 2018

Même s’il peut atteindre 9 m de haut (15 m pour le plus haut), le bananier n’est pas un arbre. C’est une plante herbacée, très vivace, sensible aux intempéries et à la végétation particulièrement rapide. C’est dans les régions tropicales qui offrent un climat à la fois chaud et humide que le bananier peut croître dans les meilleures conditions. La banane est le fruit ou la baie dérivant de l’inflorescence du bananier. 

 

 

Un fruit très demandé

 

La banane est le fruit le plus exporté au monde et le quatrième produit alimentaire par ordre d’importance en valeur de production, après le riz, le blé et le maïs. Plus de 150 pays ont produit 130 millions de tonnes de bananes en 2013. La production de bananes à cuire (plantains et autres bananes) est estimée à 20 millions de tonnes pour le continent africain, qui produit environ 50% de la banane plantain au niveau mondial (l'Amérique du Sud 25%, l'Asie 15% et l'Amérique centrale 10%).

 

Le saviez-vous ?

La banane plantain – qui est consommée cuite, frite ou bouillie – est un aliment de base pour 400 millions d’habitants des pays en voie de développement.

 

 

Quels sont ses atouts nutritionnels ?

 

La dopamine, puissant antioxydant hydrosoluble de la famille des catécholamines, a été identifiée dans la banane du cultivar commercial populaire Musa cavendishii. Les teneurs en dopamine varient de 80-560 mg pour 100 g de peau et de 2,5-10 mg pour 100 g de pulpe, même dans les bananes mûres prêtes à consommer.

La dopamine a démontré une activité antioxydante similaire à celle de la vitamine C. La banane contient à la fois de la dopamine et de la vitamine C (15 mg pour 100 g de banane). Elle fait donc partie des aliments antioxydants.

 

Un fruit anti-déprime : la dopamine de la banane n’est sans doute pas étrangère à ce phénomène qui s’explique cependant aussi par la présence de tryptophane, une substance que le corps transforme en sérotonine, le messager chimique du cerveau connu pour son effet relaxant et qui provoque un bien-être général.

 

La banane possède aussi des effets anti-acides et anti-ulcéreux connus de longue date. La banane agit effectivement en stimulant la prolifération de cellules à mucus de l’estomac, protecteur de la muqueuse contre l’inflammation. Ces effets protecteurs pour l’estomac sont très variables selon les variétés, le degré de maturité et la saison.

 

La banane contient des amidons résistants (sucres non digestibles) qui, dans le côlon, subissent une fermentation bactérienne pour ensuite être convertis en acides gras à chaînes courtes tel l’acide butyrique. Les acides gras à chaînes courtes servent de nourriture aux bactéries du côlon et aident ainsi à maintenir une bonne santé intestinale.

 

Attention ! A mesure que la banane mûrit, la quantité d’amidon résistant diminue à un point tel que seules les bananes non parvenues à leur stade de maturation optimale contiendraient de l’amidon résistant en quantité significative. La banane plantain contient davantage d’amidon résistant que la banane douce.

 

Les bananes apportent également du fer, du phosphore, du magnésium, du zinc, du sélénium et du calcium : soit un cocktail de minéraux indispensables. Ce fruit offre de plus une source non négligeable de vitamines et regorge entre autres de vitamine C, de vitamines du groupe B, dont l’acide folique et la vitamine B6, qui jouent un rôle important dans le bon fonctionnement du système hormonal et la production de sang par l’organisme, tout en renforçant l’immunité. 

La banane est également riche en pro-vitamine A, que le corps transforme en vitamine A, excellente, notamment, pour les yeux.


 

Et d'un point de vue culinaire ?

 

On distingue 2 types de bananes : les bananes à dessert, comme celles que nous mangeons au petit-déjeuner, et les bananes à cuire, comme le plantain.

 

Les bananes sont riches en amidon. Pendant le processus de mûrissement, cet amidon se transforme en sucre. Plus une banane est mûre, plus elle est sucrée. Mais si on la mange à temps, elle ne contient pas plus de glucides qu’un biscuit ou un bonbon, tout en étant cent fois plus nourrissante et meilleure pour la santé. La banane est également riche en fibres.

 

Elle est aussi ultra riche en potassium, un minéral indispensable, avec une teneur d’environ 360 mg pour 100 g. Sachant qu’une banane pèse environ 150 g, en manger une revient à consommer environ 540 mg de potassium. Or, en Europe occidentale, nous sommes de plus en plus souvent carencés en potassium, depuis que la pomme de terre et les lentilles ont reculé au profit des pâtes et du riz.

Le potassium est en quelque sorte le bon génie du sodium (le sel). Si le sodium augmente la tension artérielle, le potassium contribue à la réduire. Si vous êtes hypertendu(e), vous devez non seulement diminuer votre consommation de sel, mais aussi privilégier les aliments riches en potassium. Comme... les bananes !

 

 

Recette nº1 : Petit déjeuner protéiné nourrissant et peu sucré 

 

Ingrédients :

* 1 banane

* 1 cuillère à soupe de farine

* 1 œuf

 

Préparation :

1/ Mélanger l’ensemble des ingrédients.

2/ Confectionner les pancakes en versant 3 à 4 cuillères à soupe du mélange dans une poêle bien chaude.

3/ Cuire 2 à 3 min de chaque côté.

4/ Consommer tel quel en évitant si possible de rajouter du sucre.

 

 

Recette nº2 : Chocolat chaud à la banane

 

Ingrédients pour 3 à 4 personnes pour un petit déjeuner ou un goûter :
* 1 banane bien mûre
* 80 cl de lait d'avoine ou de riz 
* 40 g de cacao en poudre non sucré
* 40 g de sucre non raffiné bio (rapadura, muscovado)  (facultatif)

 

Préparation :
1/ Faire chauffer le lait.
2/ Eplucher et couper la banane en gros morceaux.
3/ Mettre tous les ingrédients et mixer jusqu'à l'obtention d'une texture bien lisse et veloutée.
4/ Servir aussitôt.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Ah ces salades en sachets...!

November 12, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

November 4, 2019

October 28, 2019

Please reload

Archives