Connaissez-vous la « bette-tout-court » ?

December 19, 2018

La bette, blette ou côte de bette, également appelée bette à carde au Québec, et poirée, jotte ou joute en Suisse, est une plante herbacée bisannuelle de la famille des Chénopodiacées : celle de l’épinard, du quinoa et de la betterave.

 

Beta vulgaris… Voilà un nom des plus barbares, qui cache pourtant une plante pleine de surprises ! La bette, ou poirée, est un légume à redécouvrir : facile à cultiver, encore plus simple à consommer, il réjouit les gourmands en quête de plats sains et de saison. Longtemps remisée au placard des légumes anciens et démodés, la poirée apparaît de nouveau sur les grandes tables.

 

C’est une plante issue du bassin méditerranéen et cultivée comme plante potagère pour ses feuilles ou pour ses côtes, consommées comme légume.

La blette est un légume riche en minéraux et en oligo-éléments tout en étant peu calorique : elle a donc une densité nutritionnelle intéressante et une densité calorique faible.

 

 

Le saviez-vous ?

 

Son petit nom  « poirée » vient de la porée, une soupe épaisse de légumes verts que l’on mangeait au Moyen-Âge. Sur la carte d’identité de ce légume ancien, on retrouve plusieurs prénoms : poirée, mais aussi bette, ou encore carde. « C’est la même plante que la betterave, mais elle a été sélectionnée et améliorée pour qu’on puisse manger les cardes », explique Martine Gérardin, journaliste chez Rustica. Tandis que la « bette-rave » a été sélectionnée pour ses grosses racines, on a laissé la « bette-tout-court » développer ses feuilles et ses côtes.

 

Souvent considérée comme légume d’hiver, la poirée arrive en effet à point à l’automne et en hiver et peut être consommée durant de longs mois sans avoir besoin de la sortir de terre.

 

On apprécie aussi bien ses feuilles que ses côtes, dont l'intérêt gustatif est très apprécié des gourmets. La France, pays de la gastronomie, est d’ailleurs le 1er producteur au monde.

 

 

Quels sont les bienfaits des poirées pour la santé ?

 

Les bienfaits des poirées sont nombreux et assez méconnus du grand public.

Pauvre en calories et riche en fibres, la poirée permet de lutter contre les baisses de régime à coup de vitamines C et A, de fer, de calcium, de potassium et de magnésium, ce qui en fait donc un excellent légume pour lutter contre la fatigue.

 

Elle permet de garder un œil sur son équilibre alimentaire, puisqu’elle est également riche en protéines végétales et fait baisser la glycémie.

 

Elle est intéressante pour les os, car comme les autres légumes verts à feuilles, c’est une très bonne source de vitamine K qui améliore l’absorption du calcium et réduit son élimination par voie urinaire.

 

Par ailleurs les fibres nourrissent les bonnes bactéries intestinales. Cet effet prébiotique peut rejaillir sur la santé générale.

 

 

Comment la choisir ?

 

Pour trouver une bonne blette, il faut que les côtes soient bien blanches et fermes.

Les feuilles doivent être d’un beau vert brillant et profond et elles ne doivent pas être déchirées.

 

 

Comment la cuisiner ?

 

Vous pouvez cuisiner les feuilles et les côtes ensemble ou séparées.

Les feuilles de blette se mélangent très bien à des omelettes, en accompagnement d’une viande ou d’un poisson, dans une tarte sucrée ou salée, ou bien dans une farce.

Pour les côtes, vous pouvez les mettre dans une soupe, avec de la crème, en gratin, en salade dans une quiche ou tarte.

La blette se marie très bien aux tomates, aux sardines, aux anchois et à la crème. Mais vous pouvez faire marcher votre imagination pour l’accommoder avec d’autres aliments.

 


Pour finir, voici la recette qui pourrait vous réconcilier avec les blettes…

 

Ingrédients

  • 1 botte de blettes

  • 20 cl de lait animal ou végétal

  • 50 g de lardons

  • 2 c. à soupe de farine

  • 1 oignon

  • sel, poivre du moulin

  • 150 gr de gruyère râpé

 

Préparation

 

1/ Lavez les blettes et coupez-les en tronçons. Vérifiez bien qu’il ne reste pas d'impuretés. Conservez le vert que vous allez détailler en lanières à l’aide d’un couteau.

2/ Disposez les blettes dans un panier vapeur et faites cuire pendant 15 minutes environ. Piquez vos blettes au bout de 10 minutes afin de voir si elles sont cuites ou si elles méritent encore quelques minutes de cuisson.

3/ Coupez votre oignon et disposez-le dans une poêle. Ajoutez les lardons et faites revenir jusqu'à ce que le mélange soit bien doré. Ajoutez les blettes ainsi que la partie verte coupée en morceaux. Faites cuire quelques minutes afin que l'ensemble soit bien doré.

4/ Saupoudrez de farine et laisser cuire un moment en remuant régulièrement.

5/ Rajoutez le lait et laissez épaissir ce roux quelques minutes.

6/ Incorporez le gruyère râpé et mélangez.

7/ Servir bien chaud.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Ah ces salades en sachets...!

November 12, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

November 4, 2019

October 28, 2019

Please reload

Archives