Une plante méditerranéenne : la roquette

March 4, 2019

La roquette (Eruca Sativa) est une plante annuelle, comestible, de la famille des Brassicacées, à fleurs blanches ou jaunâtres veinées de brun ou de violet ; ses feuilles ressemblent à celles des radis et des navets, botaniquement très proches, et ont une saveur piquante et poivrée.

 

 

Originaires du bassin méditerranéen, les roquettes se sont rapidement disséminées vers l'est jusqu'en Inde. Elles ont été consommées depuis la haute Antiquité, et peut-être bien avant, par les divers peuples qui ont habité ces régions.

 

 

Son nom vient de l’italien « rochetta ». On l’appelle aussi “arugula” ou “rucola”.
Ce légume fait partie de la même famille que le cresson, la moutarde, le radis ainsi que le chou.

 

Sous le nom de « roquette », on regroupe en effet, quelques espèces de plantes de la famille des brassicacées (ou crucifères) qui se caractérisent par un goût très affirmé avec une étonnante saveur de « noisette moutardée ». Les graines, d’ailleurs, servent à la préparation de la moutarde forte.

 

De 10 cm à 20 cm de long, les feuilles, épaisses, sont étroites et, chez certaines espèces, le rebord est dentelé, comme les feuilles de pissenlit, mais en plus arrondi.

Elles forment une rosette d'environ 25 cm de haut. Les fleurs en forme de croix s'épanouissent d'avril à septembre, en grappes, sur des tiges dressées, hautes de 60 cm.  

 

Atouts nutritionnels et santé

 

Les feuilles et les graines de la roquette contiennent des flavonoïdes, particulièrement de la quercétine, de même que de petites quantités de lutéine et de bêta-carotène aux propriétés antioxydantes. La roquette, comme la majorité des légumes de la famille des brassicacées (crucifères) dont elle fait partie (brocoli, chou-fleur, chou, radis, etc.), renferme des glucosinolates aux vertus anti-cancer. Les graines et les graines germées de roquette contiendraient plus de glucosinolates que les feuilles.

 

La roquette est riche en calcium (santé des os et des os, contraction musculaire, coagulation sanguine, énergie), ce qui est assez rare pour un légume.

 

C’est une bonne source de vitamine B9 (renouvellement cellulaire, très intéressant pour les femmes enceintes pour le développement du fœtus, et chez les enfants en croissance, ainsi que pour les personnes convalescentes), de vitamine C (système immunitaire, formation du collagène, énergie, système nerveux, fatigue, absorption du fer), de vitamine K, du fer, du magnésium, du sélénium, de la vitamine B5, des antioxydants…

 

Le saviez-vous ?

 

L’huile de roquette, ou plus précisément le macérât huileux de roquette, est obtenu par macération des feuilles dans de l’huile végétale. Elle est principalement réputée pour ralentir la chute des cheveux et favoriser leur croissance.

 

Pour bien conserver votre roquette :

  • Consommer la le plus rapidement possible après l’achat.

  • Toujours la mettre à l’abri de la lumière! Sinon les feuilles se mettent à jaunir et elles perdent leurs qualités nutritives.

  • La ranger au réfrigérateur : 3 à 4 jours dans le bac à légumes, dans son emballage d’origine.

 

Comment la consommer ?

 

Le goût légèrement piquant  des feuilles de roquette relèvent la saveur des salades, des soupes et des sauces. C’est une salade typique de la cuisine italienne. Sa saveur unique permet autant de préparations froides que chaudes.

 

Crue, la roquette se consomme surtout en salade, mélangée ou non à d’autres feuilles pour composer le mesclun. Elle apporte une note poivrée aux tartares et carpaccios. Elle accompagne également très bien les fromages de chèvre.

 

Cuite, en Italie, où elle est très employée, on la trouve aussi bien sur les pizzas que dans les pâtes ou le risotto. La roquette relève aussi les soupes et les carpaccios. Et quand vient la saison des fleurs, parfumez-en huiles et vinaigres et agrémentez-en farces et sauces !

 

Le saviez-vous ?

 

Est-ce à cause de son goût intense et poivré? Dans l’Antiquité, on lui prêtait des vertus aphrodisiaques. Aujourd’hui, les feuilles longues et dentelées de la roquette, relevées et poivrées, apportent leur tonus aux salades et à bien d’autres préparations culinaires.

 

La recette ! 

 

Pour changer du basilic : un pesto de roquette.

Il y a des variantes infinies de pesto : basilic, roquette, épinard, fane de radis, de navet ou encore de betterave, feuilles de blette… Et il devient pistou quand on ne met pas les pignons de pin qui peuvent aussi être remplacés par des cerneaux de noix et des amandes emmodées.

 

Pour 6 personnes
 

Ingrédients

  • 100 g de roquette

  • 30 g de feuilles de basilic

  • 3 gousses d’ail

  • 6 c à s de pignon de pin

  • 10 c à s d’huile d’olive

  • 30 g de parmesan râpé

  • 1 bonne pincée de sel

 

Préparation

  1. Lavez la roquette, séchez-la et mettez-la dans le bol d’un robot muni d’une lame en S.

  2. Lavez les feuilles de basilic et mettez-les également.

  3. Pelez les gousses d’ail, dégermez-les et ajoutez-les.

  4. Ajoutez les pignons de pin, l’huile d’olive, le parmesan râpé et une bonne pincée de sel.

  5. Mixez le tout à pleine puissance 2 minutes et voilà une délicieuse sauce pour les pâtes.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Ah ces salades en sachets...!

November 12, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

November 4, 2019

October 28, 2019

Please reload

Archives