Un goût de pa-radis !

March 11, 2019

Le radis noir, ou radis d'Espagne, radis d'hiver, raifort des Parisiens, est une plante herbacée de la famille des brassicacées à racine pivotante, utilisée dans l'alimentation humaine et en phytothérapie.

 

Les origines du radis remonteraient à plusieurs siècles a

vant notre ère. D’abord cultivé en Chine, il aurait par la suite conquis les Grecs anciens et les Romains. Il semble qu’il ait fallu attendre le XVIIIe siècle avant que le radis noir, originaire de l’Europe de l’Est, soit consommé en France.

 

Les botanistes croient que le radis noir a été la première espèce de radis cultivée par les humains. 

 

Le radis noir est un excellent légume, que l’on a hélas, un peu oublié. Il est excellent par sa saveur particulière qui a en plus un effet santé bénéfique: il est juste ce qu’il faut de piquant pour stimuler les fonctions digestives ! Cette sensation est due à la présence en quantité élevée de composés riches en soufre.

 

Atouts nutritionnels :

 

Très riche en eau (95%) et en fibres, le radis noir est peu calorique (15 à 20 kcal / 100 g) mais il est par contre très riche en vitamine C et contient aussi en quantités appréciables plusieurs vitamines du groupe B ainsi que du souffre et du potassium : un véritable bol d'énergie pour l'organisme !

Il a des vertus apéritives et diurétiques, améliore le transit intestinal et favorise le flux biliaire. Il a aussi un effet antibactérien sur la flore digestive. Comme la plupart des fruits et des légumes, les radis sont riches en antioxydants et en fibres qui protègent l'organisme.

 

Le radis noir contient également de fortes quantités d’isothiocyanates, ainsi que des glucosinolates, deux composés organiques que l’on retrouve dans la moutarde. Les isothiocyanates possèdent à des doses normales des propriétés antibactériennes et/ou insecticides, alors que les glucosinlates ont des propriétés antifongiques, antibactériennes, anti-carcinogènes et anti-mutagènes.

 

Il contient par ailleurs des substances qui activent certains enzymes permettant de détoxifier le foie.

Le radis noir apaise les ballonnements, stimule l'appétit et favorise la digestion. Il contribue à drainer le foie et à augmenter la sécrétion de bile, entraînant ainsi une meilleure élimination des toxines.

 

Attention :

 

Certaines personnes supportent mal le jus de radis noir qui leur cause des troubles gastro-intestinaux et des brûlures ou des aigreurs d'estomac. Il faut alors diminuer la dose ou, si les troubles persistent, se tourner vers un autre traitement. On peut également prendre le jus avec un peu d'huile végétale, ce qui suffit parfois à protéger les parois du système digestif contre l'irritation que peuvent causer les substances soufrées du radis noir.

 

Comment le consommer ?

 

C'est un légume d'hiver, très pratique à consommer car il se mange cru, comme les radis rouges. En le consommant bio, vous n'êtes pas obligé d'enlever la peau noire si vous le coupez en fines rondelles. Le radis noir est ferme mais se ramollit en vieillissant.

 

Il faut s’habituer au goût piquant du radis noir, mais son croquant peut être un bon argument pour le tester et l’apprécier. Les plus sensibles peuvent le cuire à la vapeur avant de l’utiliser dans des préparations.

 

Le radis noir se marie bien avec…

 

Cru. On peut consommer le radis noir seul, râpé, en spaghetti ou en rondelles, avec du sel, à la sauce rémoulade, ou encore mélangé à d’autres crudités. Il relève ainsi le goût et apporte un peu de fantaisie aux salades composées hivernales. Il s’apprête volontiers avec des coquilles Saint-Jacques, du fromage de brebis, de la feta, des betteraves, des sardines, de la roquette, du poisson fumé…

 

Cuit. Il relève superbement les purées de pommes de terre ou les soupes de potiron, ou se cuisine en chips originales.

 

Le saviez-vous ?

 

Ne pas confondre radis noir et raifort.

Le raifort est une crucifère dont on utilise la racine comme condiment et comme remède naturel. C'est une plante, proche du wasabi et du radis, qui appartient à la famille des Brassicoideae. On râpe la racine ou en la réduit en poudre pour l'employer.
Il a généralement une saveur piquante très prononcée, en tous cas plus que ses petits cousins roses ou rouges, d’où les noms communs de raifort qui lui sont donnés …mais le radis noir n’a rien à voir avec le véritable raifort dont le goût très fort et brulant est comparable à celui de la moutarde !

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Ah ces salades en sachets...!

November 12, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

November 4, 2019

October 28, 2019

Please reload

Archives