Les jus verts, pourquoi ?

April 1, 2019

L'Alimentation vivante ou alimentation haute vitalité est une alimentation constituée de nourriture "vivante" 100 % naturelle : des graines germées, des fruits et légumes crus et fraîchement cueillis, des graines et fruits oléagineux pré-germés, des algues alimentaires, et des aliments n'ayant été ni cuits ni raffinés, les moins dénaturés possible et de préférence biologiques.

 

Il faut bien différencier le "cru" et le "vivant". Le cru est le contraire du cuit. Mais le cru n'est pas synonyme de "vivant". Un végétal cru peut être ou ne plus être encore vivant, s'il a séjourné en rayon au magasin quelques temps puis chez vous dans votre réfrigérateur. Tous ses enzymes ont peu à peu disparu, ainsi qu'une partie de ses vitamines et minéraux. 

 

L'Alimentation vivante apporte donc davantage d'enzymes qu'une alimentation simplement crudivoriste, à base d'éléments crus.

 

Les enzymes sont des substances organiques invisibles à l’oeil nu, mais essentielles à la vie car nécessaires aux fonctions métaboliques. Notre corps héberge des centaines de milliers d’enzymes. C’est d’elles que nous tirons notre force vitale, car elles permettent toutes les fonctions essentielles : la respiration, la digestion, la construction des os et des muscles, l’élimination des toxines, le renforcement de l’immunité, etc.

 

Malheureusement, dès l’âge de 20 ans notre réserve d’enzymes diminue. Ce capital d'enzymes dont nous disposons n'est pas inépuisable et chaque fois que l’on y puise pour compenser le manque d'enzymes alimentaires petit à petit il s'épuise. En effet, à défaut d’enzymes alimentaires, le corps va monopoliser ses ressources pour fabriquer des enzymes digestifs nécessaires à combler le manque et permettre la digestion de ces aliments déficients en enzymes. Ce travail est effectué au détriment des autres fonctions de l’organisme ce qui finit avec le temps par nuire à la santé et s’accompagne d’un vieillissement prématuré. 

 

Les enzymes alimentaires, de source exogène (apportés par l'alimentation) sont naturellement présents dans les aliments frais et crus, ils participent au travail de digestion. Ils facilitent la digestion sans entamer le capital d'enzymes métaboliques. C’est pourquoi il est si important de les conserver en évitant de les détruire par une cuisson, car ils sont très sensibles à la chaleur.

                       

D’après C fait maison.com

 

La manière dont nous consommons les fruits ou les légumes détermine donc leur impact sur notre santé. Si l’on prend l’exemple des produits de l’industrie agro-alimentaire que nous pouvons trouver au supermarché, les fruits et légumes y subissent bon nombre de procédés avant d’atterrir dans notre estomac. Pasteurisation, ajout de conservateur, de colorants, tels sont les exemples des techniques industrielles qui visent par exemple à augmenter la durée de conservation ou encore à en renforcer le goût. Ces techniques ne sont pas évidemment sans effets pour les aliments tels que les fruits ou les légumes, surtout lorsque l’on sait la manière dont les nutriments (vitamines, minéraux…) sont très sensibles à des phénomènes physiques tels que la chaleur, la lumière etc.

 

Donc, légumes frais, bio cela va sans dire ,mais pourquoi en jus ? On entend de plus en plus parler des avantages de la consommation des jus de légumes  frais, effectivement, mais pourquoi ne pas plutôt manger des légumes entiers ? Le fait est que dans les légumes, les nutriments sont emprisonnés dans des cellules fibreuses. Or iI est très rare qu’on mâche suffisamment nos légumes pour libérer de la fibre les nutriments qu’ils renferment. Étant donné que notre estomac n’a pas de dents, les nutriments qui y arrivent encore prisonniers de la cellulose vont passer directement dans le système digestif. Les aliments entiers exigent plusieurs heures de digestion avant que les nutriments qu’ils contiennent soient libérés puis assimilés au niveau cellulaire. Ainsi, les jus extraits de légumes frais et crus offrent un moyen par excellence de fournir à nos cellules et à nos tissus l’apport de tous les nutriments et enzymes dont nous avons besoin. Donc, il est d’une importance vitale d’avoir recours à ces «aliments vivants» pour donner à nos cellules ce qu’il leur faut pour se réparer au fur et à mesure qu’elles se reproduisent : l’apport de jus frais à notre régime alimentaire assure l’assimilation rapide et facile des éléments nutritifs.

 

Le jus de légumes est donc le remède moderne le plus efficace pour contrer la microdénutrition importante de nos organismes en rétablissant rapidement un équilibre au niveau des  minéraux et des micro-nutriments.

 

La transformation des fruits et légumes crus en jus frais permet de profiter pleinement des bienfaits qu’ils comportent (minéraux, vitamines, chlorophylle…). Grâce à des appareils permettant de transformer les matières premières en jus, vous aurez la possibilité de pouvoir consommer une alimentation vivante. A ce titre, les jus verts répondent complètement à ces exigences. Il faut pour cela un extracteur de jus qu’on trouve de plus en plus sur le marché à prix abordable.

 

Bienfaits des jus

 

Apporter de l’eau (aussi pure et bonne soit-elle) ne suffit pas à réhydrater l’organisme pour la bonne raison que l’eau ne peut être fixée dans les tissus qu’à hauteur de nos réserves minérales .Pour se réhydrater, il faut donc avant tout penser en termes de reminéralisation, l’apport hydrique n’étant que rarement le problème.

 

Bourrés de calcium, magnésium et autres minéraux et oligo-éléments, les jus verts sont reminéralisants et tous les systèmes du corps en bénéficient : système immunitaire, hormonal, digestif, sanguin, la peau, les cheveux, les os pour n’en citer que quelques-uns. Un autre des grands avantages des jus verts est la chlorophylle…

 

Le saviez-vous ? Petit focus sur la chlorophylle

 

La chlorophylle est le pigment végétal qui donne la couleur verte aux plantes. Elle est à l’origine du processus de photosynthèse, en absorbant la lumière solaire et en la convertissant en énergie. Plus précisément, elle absorbe le dioxyde de carbone (CO2) de l’atmosphère et rejette l’oxygène, dont nous avons besoin pour vivre. Sans elle, point de vie sur Terre ! On se plaît à comparer chlorophylle et hémoglobine : tout comme la première apporte l’oxygène dans la sève des plantes, la seconde transporte l’oxygène dans le sang. Cette analogie presque parfaite diffère seulement d’un atome : le fer pour l’hémoglobine, le magnésium pour la chlorophylle. C’est grâce à cette proximité biochimique que la chlorophylle est très bien acceptée par le corps humain. On a pu montrer qu’un apport en chlorophylle induit une élévation de la production d’hémoglobine et de globules rouges, ce qui peut influer positivement en cas d’anémie surtout si on ajoute du fer biodisponible.

 

La chlorophylle contribue à rétablir l’équilibre acido-basique d’une flore intestinale parfois bouleversée par l’alimentation moderne et les stress ambiants. Elle régule également le transit  de manière naturelle, en activant les muscles lisses des intestins.

Par son action régénérante de la flore bactérienne, la chlorophylle stimule le système immunitaire de l’appareil digestif, qui est le tissu humain le plus important de notre corps. On a également pu prouver qu’elle augmente la production des leucocytes, ou globules blancs, actifs dans la réponse immunitaire.  


La chlorophylle a la propriété de se lier avec des molécules toxiques transitant dans les intestins et le sang (métaux lourds, additifs alimentaires, tabac, hydrocarbures, déchets métaboliques…) et de les évacuer par chélation. Elle a donc une action assainissante intestinale, sanguine et cellulaire. Les effets se ressentent rapidement : haleine purifiée, odeurs corporelles (selles, éructations, transpiration…) diminuées.
La chlorophylle a la faculté de stimuler et tonifier les muscles, notamment ceux du cœur, ainsi que les nerfs. Elle est un complément de choix dans les cas d’asthénie. 


La chlorophylle a des effets positifs sur l’équilibre des graisses et des sucres dans le sang, en contribuant à leur assimilation. Elle joue ainsi un rôle préventif et protecteur en ce qui concerne la régulation des taux de cholestérol dans le corps. 


L’énergie captée et transmise par la chlorophylle permet d’améliorer la respiration cellulaire et freine le processus d’oxydation de la membrane cellulaire. Elle aide ainsi à lutter contre les radicaux libres, responsables du vieillissement prématuré des tissus, et active les défenses naturelles de l’organisme.

 

Nous sommes globalement en surabondance de macro nutriments (lipides, glucides, protéines) et en carence de micro nutriments (minéraux, vitamines, anti oxydants…). Notre corps a soif de minéraux, soif d’anti oxydants et les jus de légumes sont une forme extrêmement assimilable d’apport massif de micro nutriments.

 

Le jus est l’emblème de la régénération, parce qu’il apporte par un grand verre ce qu’il nous faudrait 30 minutes à mâcher. Qui plus est, nos intestins souvent enflammés tolèrent très mal les fibres des légumes.

 

Bien nourrie, fortifiée, la cellule sera à même d’éliminer ses déchets, de respirer proprement et de revivre !

 

Grâce à ces jus frais vous faites aussi le plein d’antioxydants, qui vont lutter contre le vieillissement cellulaire et les méfaits de la pollution

 

Attention : Le grand succès de ce type de cures entraîne des dérives et peut mener à des comportements dangereux, comme le fait de suivre pendant plusieurs semaines consécutives une cure de jus détox.

 

Aujourd’hui Tsun Ju propose une approche innovante de conservation par décontamination athermique qui garantit jusqu’à 30 jours et plus la conservation non seulement organoleptique du produit mais aussi de toutes les vitamines, oligo éléments, minéraux et enzymes dans ses jus verts pressés à froid, 100% bio et crus. Ces jus sont disponibles entre autres dans les points de vente des Halles solanid.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Ah ces salades en sachets...!

November 12, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

November 4, 2019

October 28, 2019

Please reload

Archives