Le temps des figues

September 16, 2019

Robuste et vigoureux, le figuier est un classique du paysage méditerranéen. La figue en est son fruit emblématique de fin d’été/début d’automne. Les meilleures figues, les plus sucrées et goûteuses, sont celles qui auront mûri au soleil sous un climat assez chaud. 

Après avoir été localisée dans le nord de la France (Argenteuil) pour la table royale, la culture des figues destinées à être consommées fraîches est de nos jours, concentrée dans le sud-est de la France, avec un marché particulièrement renommé à Solliès-Pont, dans le Var.

 


Le saviez-vous ?

 

En fait, les figues ne sont pas directement les "fruits" mais les réceptacles creux, appelés "sycones" contenant une multitude de minuscules fleurs pollinisées par un insecte lilliputien dénommé "blastophage" ; les véritables fruits étant les minuscules grains, "akènes", contenus dans la chair.

 

On distingue deux grands types de figuiers :

  • le figuier unifère : une seule récolte a lieu, en automne.

  • le figuier bifère : deux récoltes se succèdent, l’une fin juin ou début juillet pour ce qu’on appelle la figue fleur ou figue d’été, l’autre fin août jusqu’à septembre ou octobre pour la figue d’automne. 


Une bonne figue est une figue charnue et ferme. Lorsque vous en achetez (ou en cueillez), elle doit être parfumée et mûre à point car après récolte, elle ne mûrit plus : il faut donc la récolter parfaitement à maturité et la consommer rapidement car elle ne se conserve pas très longtemps (48h maximum au réfrigérateur).

 

Les bienfaits des figues

 

Fruit méditerranéen par excellence, la figue peut jouer un rôle équilibrant dans l'alimentation, grâce en particulier à sa densité élevée en minéraux. Elle assure également un complément non négligeable en vitamines du groupe B (souvent déficitaires dans l'alimentation), ainsi qu'en substances anthocya­niques ayant des propriétés "vitamine P" (qui améliore la circulation capillaire).

 

Très nourrissante (300kcal/100g figue sèche contre 57kcal/100g figue fraîche), la figue est très digeste et laxative. Elle est malgré tout sans danger pour la ligne car son apport énergétique se révèle finalement raisonnable, puisqu’une figue (pesant environ 45 g en moyenne) représente moins de 25 kcalories... Indulgente pour la ligne, elle peut constituer un dessert gourmand et raffiné, parfaitement adapté à une alimentation - minceur. De quoi inciter, en saison, à placer des figues aussi souvent que possible dans la corbeille à fruits !

 

Elle est aussi très riche en sucres (50%) et en fibres. Sa teneur en minéraux est de l'ordre de 700 mg aux 100 g, ce qui place la figue parmi les fruits frais ayant une densité minérale élevée (plus de 1200 mg aux 100 kcalories, soit juste après le kiwi ou la mandarine, champions dans ce domaine). Comme dans la majorité des fruits, le potassium arrive largement en tête : il constitue près de 40 % du total. Le calcium est particulièrement abondant, puisqu'il atteint 60 mg aux 100 g, soit un taux supérieur à ce qu'on trouve dans l'orange, considérée comme une très bonne source de calcium. Phosphore et magnésium atteignent aussi des niveaux appréciables (23 mg et 18 mg aux 100 g). Elle contient également des flavonoïdes, des enzymes et des furanocoumarines.

 

Utilisation des figues en cuisine


La figue fraîche, gorgée de soleil, se marie avec beaucoup de plats et de saveurs différentes, crue comme cuite.
 

La figue crue se consomme par exemple : 

  • Nature

  • Dans un fromage blanc ou un yaourt 

  • Dans une salade de fruits 

  • En entrée (salade d’endive, de noix avec du fromage)

  • Avec un tartare de saumon

La figue cuite peut : 

  • Être rôtie avec du miel 

  • Accompagner un magret, une viande blanche, du jambon cru

  • Relever un rôti de porc 

  • Sublimer un muffin

  • Etre cuisinée en tarte

On en fait également des confitures, des compotes, des bocaux de vieux garçon, du vin et de l’alcool de figue ("boukha" en Tunisie) ainsi qu’une célèbre boisson fermentée : le kéfir, qui a pour vertus de rééquilibrer la flore intestinale, de renforcer les défenses immunitaires et d’assainir la peau.
 

Attention !


Les personnes souffrant de diverticulose colique doivent impérativement écarter la figue de leurs menus : ses petits "grains" risqueraient de s'accumuler dans les diverticules de l'intestin, et de provoquer des troubles.

 

Recette du Cake aux figues et aux amandes super moelleux
(Extrait de Cuisine actuelle)


Ingrédients

  • 6 figues mûres

  • 3 œufs

  • 120 g de sucre roux

  • 150 g de farine

  • 100 g de poudre d’amande

  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive douce

  • 1 yaourt velouté

  • 1/2 sachet de levure

  • ½ cuil. à café de vanille et de cannelle en poudre

  • 2 cuil. à soupe d’amandes effilées

  • sucre glace

 

Réalisation

1/ Fouettez les œufs et le sucre puis incorporez l’huile, le yaourt et la poudre d’amandes sans cesser de battre.

2/ Ajoutez la farine, la levure et les épices en les tamisant. Mélangez.

3/ Versez dans un moule à cake chemisé de papier sulfurisé et enfoncez délicatement les figues dans la pâte.

4/ Faites cuire 40 min au four préchauffé à 180 C° (th. 6).

5/ Parsemez d’amandes et de sucre glace et servez avec des quartiers de figues.


Le bon conseil

Pour un cake encore plus moelleux, arrosez-le de 10 cl d’alcool de fruits (figues, kirsch…) à sa sortie du four sans le démouler. Laissez refroidir.

 

Bon appétit !

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

« Récré O’lé » : un aliment ultra-transformé, recommandé par le Nutriscore...

December 2, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

November 4, 2019

Please reload

Archives