Bétacryptoxanthine à gogo ! KESAKO ?

November 12, 2019

Créée à Oran, en Algérie, au début du 20ème siècle par un religieux (le père Clément), la clémentine est en fait le résultat du croisement entre la mandarine et l'orange amère, que l'on nomme bigarade. Sa chair est sucrée et ne comporte pas ou très peu de pépins.

 

C’est un petit fruit rond qui pèse en moyenne 70g. Son écorce fine est orange vif et renferme une chair juteuse, répartie en quartiers, à la saveur acidulée.

 

 

Le saviez-vous ?

 

La clémentine a une chair plus juteuse et n'a pas de pépins contrairement à sa cousine la mandarine.

 

Disponible dès le mois d'octobre, c'est notamment entre novembre et février que cet agrume est au meilleur de lui-même.

 

Elle présente un faible taux calorique, seulement 46 kcal/100 g, voisin de celui de l'abricot ou du melon. Ainsi, deux clémentines pour le "quatre-heures", c'est se régaler avec à peine 50 kcal.

 

Elle apporte par contre une quantité importante de vitamine C (41 mg/100 g), mais est également source de vitamines du groupe B et de provitamine A.

 

La clémentine possède des pigments ayant une action vitamine P qui optimise les actions de la vitamine C, notamment dans le renforcement de la résistance des capillaires sanguins (veines, artères).

 

Elle est également source de minéraux et d’oligo éléments : calcium (26 mg/100 g), potassium, phosphore, magnésium (11 mg/100 g), fer  (0,35 mg/100 g) et cuivre.

Enfin, dans ses quartiers gorgés de jus se cachent des fibres (1,4 g/100 g) douces mais efficaces, qui activent gentiment les transits paresseux.

 

Et pour finir, elle renferme différents types de composés anti oxydants : flavonoïdes et caroténoïdes (bêta-cryptoxanthine,  zéaxanthine, lutéine, bêta et alpha-carotène).

 

La bêta-cryptoxanthine constitue un puissant caroténoïde avec des atouts indéniables pour le bon fonctionnement de l’organisme :

  • Fort pouvoir anti oxydant : cet effet protecteur est d’autant plus important que le stress oxydatif est impliqué dans la survenue de certaines maladies et dans le processus du vieillissement cellulaire.

  •  Précurseur de la vitamine A : qui est notamment connue pour jouer un rôle essentiel dans la vision, dans le processus de développement embryonnaire, dans la régulation du système immunitaire pour la défense de l’organisme, dans la croissance des cellules, ainsi que dans le renouvellement de certains tissus comme la peau ou la muqueuse intestinale.

  • Intérêt dans la prévention de certaines pathologies comme les maladies dégénératives, l’ostéoporose, ou encore certaines formes de cancer.

 

Alors, défenses anti infectieuses au top, pas de fatigue, os solides, jolie peau, vision nocturne excellente tant que les jours n’ont pas encore suffisamment rallongé : mangeons des clémentines !

 

Choisissez-la lourde, avec une peau bien adhérente. La couleur et l'épaisseur de la peau importent peu, car ils dépendent seulement de la variété et non du degré de maturité.

 

Dans certains pays ensoleillés, les agrumes ne subissent pas de températures suffisamment basses pour transformer la verte chlorophylle en pigments jaunes ou rouges. Les clémentines peuvent donc être vertes... et parfaitement mûres !

 

Conservez-la de préférence dans le bac à légumes du réfrigérateur mais pas plus de deux semaines.

 

Des petites poches sous la peau contiennent des essences et des huiles essentielles qui s'échappent lorsqu'on casse la peau entre les doigts.

 

Comment la consommer ?

 

Fraîche bien sûr mais aussi en jus qui est facile à obtenir, moins acide que le jus d'orange et surtout plus sucré ; il est très accessible aux plus sensibles des enfants, sans ajout de sucre.

 

Accompagnant toutes les volailles, notamment les gibiers, la clémentine se sert en jus, en sauce ou encore en morceaux compotés.

La clémentine entre dans la composition de nombreux desserts (entremets, desserts au fromage et au yaourt), de salades sucrées et salées, notamment associée à des fines herbes et des aromates aux notes poivrées tels que la cannelle, le gingembre et l'aneth.

 

En cette saison qui approche doucement de l’hiver, pensez à  mettre les épluchures de clémentine sur le radiateur ce qui libère les huiles essentielles et fait planer un doux parfum d'agrume dans la maison.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

« Récré O’lé » : un aliment ultra-transformé, recommandé par le Nutriscore...

December 2, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

November 4, 2019

Please reload

Archives